colcotar


colcotar

colcotar [ kɔlkɔtar ] n. m.
XVe; ar. qulqutar
Oxyde ferrique artificiel (Fe2O3) utilisé pour le polissage du verre. Variété d'oxyde ferrique naturel.

colcotar nom masculin (arabe qulqutār) Oxyde ferrique utilisé pour le polissage des verres d'optique. ● colcotar (synonymes) nom masculin (arabe qulqutār) Oxyde ferrique utilisé pour le polissage des verres d'optique.
Synonymes :
- rouge à polir
- rouge d'Angleterre
- rouge de Prusse

⇒COLCOT(H)AR, (COLCOTAR, COLCOTHAR)subst. masc.
CHIM. Oxyde ferrique de couleur rouge obtenu artificiellement par calcination du sulfate de fer dont il constitue le résidu, utilisé pour le polissage du verre et des métaux, ainsi que dans la préparation de la peinture à l'huile. Synon. rouge d'Angleterre, rouge de Prusse, rouge de Venise. Glace polie. On frotte la face doucie avec un tampon de feutre et du rouge à polir (colcotar), jusqu'à ce qu'elle soit devenue transparente (A.-M. VILLON, Dessinateur et imprimeur lithographe, 1932, p. 548) :
Carthame chatoyant, cinabre,
Colcothar, orpiment,
Vous dont j'ai goûté l'ornement
Sur la rive cantabre;
...
Colcothar, tendre violette
Éclose dans ses yeux; ...
TOULET, Les Contrerimes, Carthame chatoyant, 1920, p. 31.
MINÉR. Oxyde de fer de couleur rouge existant à l'état naturel.
Rem. Attesté ds BESCH. 1845, Lar. 19e, Lar. encyclop.
Prononc. et Orth. :[]. Ac. 1762-1932 : colcotar; cf. aussi ds LITTRÉ, DG, Nouv. Lar. ill.-Lar. Lang. fr. et ROB. Colcotar ou colcothar ds BESCH. 1845, Lar. 19e, GUÉRIN 1892 et QUILLET 1965. On rencontre les 2 var. ds la docum. avec cependant une fréq. légèrement plus grande pour colcothar. Étymol. et Hist. 1492 (G. TARDIF, Fauconnerie, 1, 147 ds QUEM.). Empr à l'ar. (FEW t. 19, p. 98b). Fréq. abs. littér. Colcothar : 2. Bbg. LAMMENS 1890, p. 262 (s.v. colcothar).

colcotar [kɔlkɔtaʀ] n. m.
ÉTYM. 1492, var. ancienne colcothar; arabe qǔlqǔṭār.
tableau Mots français d'origine arabe.
Oxyde ferrique artificiel (Fe2O3) utilisé pour le polissage (dit commercialement : rouge d'Angleterre).Variété d'oxyde ferrique naturel.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • colcotar — COLCOTAR. s. m. C est la substance terreuse et rouge qui existe au fond de la cornue qui a servi à distiller l huile de vitriol …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • colcotar — s. m. Peróxido de ferro, obtido pela calcinação do sulfato …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • colcótar — (Del ár. hisp. qulquṭár, este del ár. qulquṭār, este del siriaco kalqaṭārin, y este del gr. χαλκάνθη, caparrosa). m. Quím. Color rojo que se emplea en pintura, formado por el peróxido de hierro pulverizado …   Diccionario de la lengua española

  • colcotar — (kol ko tar) s. m. Terme de chimie. Peroxyde de fer rouge provenant de la décomposition du protosulfate de fer par le feu. HISTORIQUE    XVIe s. •   Soulphre, colcotar, litharge d or, PARÉ t. III, p. 636. ÉTYMOLOGIE    Il paraît être un mot… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • colcótar — (Del ár. qulqutar, vitriolo amarillo.) ► sustantivo masculino QUÍMICA Polvo rojo de óxido de hierro, obtenido por calcinación del sulfato férrico. SINÓNIMO [rojo de Inglaterra] * * * colcótar (del ár. and. «qulquṭár», del siriaco «kalqaṭārin», y… …   Enciclopedia Universal

  • COLCOTAR — s. m. T. de Chimie. Oxyde rouge de fer qui provient de la calcination du sulfate de fer …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • COLCOTAR — n. m. T. de Chimie Peroxyde rouge de fer qui provient de la calcination du sulfate de fer …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • colcòtar — col|cò|tar Mot Pla Nom masculí …   Diccionari Català-Català

  • Colcotar vitrioli — Colcotar vitrioli, soviel wie Caput mortuum …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • cotar — colcotar …   Dictionnaire des rimes